Evènements scientifiques, International

Journée d’étude JPI CH : Quel rôle pour les communautés dans la gestion du patrimoine ?

Date et lieu :
4 avril 2019,

Médiathèque de l'architecture et du patrimoine
11 rue du Séminaire de Conflans
Charenton-le-Pont

Plan d’accès.

Inscription gratuite mais obligatoire (places limitées)
Le ministère de la Culture, le ministère en charge de la Recherche, l'Agence nationale de la recherche et la Fondation des Sciences du Patrimoine organisent le 4 avril 2019 une journée thématique dans le cadre de leur participation à l'Initiative de Programmation Conjointe sur le patrimoine culturel (JPI-CH).
Publié le 23 janvier 2019 - Le ministère de la Culture, le ministère en charge de la Recherche, l'Agence nationale de la recherche et la Fondation des Sciences du Patrimoine organisent le 4 avril 2019 une journée thématique dans le cadre de leur participation à l'Initiative de Programmation Conjointe sur le patrimoine culturel (JPI-CH). Cette Initiative, en place depuis 2010, regroupe 19 États-membres, dans le but d’identifier les besoins de recherche à moyen et long terme pour la préservation du patrimoine et son accessibilité, d’assurer la coordination au niveau européen et international des programmes de recherche existants, et d’aligner les politiques nationales en vue de la mise en place d’actions communes (appels à projets de recherche, formations à destination des chercheurs et des utilisateurs, diffusion des connaissances…). La coordination de cette Initiative européenne est assurée, depuis novembre 2019, par le ministère de la Culture (direction générale des Patrimoines).

Cette journée a pour thème « Quel rôle pour les communautés dans la gestion du patrimoine ? ». Elle permettra de mettre en perspective une sélection de projets achevés ou toujours en cours, financés dans le cadre de la JPI-CH, notamment issus de l'Appel à projets (AAP) Heritage Plus (2014-2018) et de l'AAP Digital Heritage qui a débuté en 2017, avec d'autres projets financés au niveau français, notamment par la Fondation des Sciences du Patrimoine, le Labex Les passés dans le présent ou l’Agence Nationale de la Recherche, sur des thématiques similaires et faisant intervenir les « communautés» dans l’acception la plus large du terme (communautés d’utilisateurs, de praticiens, de parties prenantes, de contributeurs…).

Cette question des communautés sera abordée à des échelles différentes, en identifiant les types de communautés engagées (communautés non constituées, déjà constituées, communautés de savants, communautés de non connaisseurs etc.), tout en décrivant un large éventail de stratégies élaborées pour assurer leur implication, participation et collaboration à la gestion du patrimoine culturel. Il s’agira d’examiner comment ces communautés assurent la participation des citoyens à la gestion du patrimoine culturel à travers la construction et le partage des savoirs.

Le propos s’organisera autour de trois sessions: une session illustrant comment certaines communautés gardent voire reprennent la main sur le processus de patrimonialisation, se positionnant en acteurs et non plus seulement comme objets d'étude, prenant parfois à leur compte le processus de « re-patrimonialisation ». Les deux autres sessions montreront comment des communautés s'établissent à partir de corpus patrimoniaux pré-existants, et inversement, des corpus patrimoniaux se forment par la contribution de communautés. Il s’agira également, dans ces deux dernières sessions, d’évoquer les dispositifs participatifs existants, et de faire le lien avec l’« Atelier recherche culturelle et sciences participatives » mis en oeuvre dans le cadre de la stratégie de recherche 2017-2020 du ministère de la Culture, ainsi qu’avec les journées professionnelles « Participer / Participez, Patrimoines et dispositifs participatifs » organisées par la direction générale des Patrimoines en octobre 2017. Cette journée apportera enfin un éclairage différent sur l’appropriation du patrimoine par les institutions, sur les « émotions patrimoniales » ainsi que sur les effets, positif ou négatifs, produits par l’implication des communautés dans le processus de patrimonialisation.

Cette journée a pour objectifs de faire mieux connaître les recherches européennes financées par la JPI-CH, de faciliter les synergies avec des projets français, et d’identifier, suite aux débats, des thématiques orphelines qui pourraient faire l’objet d’appels à projets conjoints, ou de réponses coordonnées aux appels à projets européens, notamment dans le cadre du futur programme Horizon Europe.
Savez-vous que votre navigateur est obsolète ?

Pour naviguer de la manière la plus satisfaisante sur notre site Web, nous vous recommandons de procéder à une mise à jour de votre navigateur. Mettre à jour mon navigateur

×