Soutenances de thèses

Soutenance de Thèse d’Emmanuelle Portugal

Date et lieu :
lundi 30 septembre à 9h au Collège de France

(11 place Marcelin Berthelot 75005 Paris)

en salle 2
Publié le 7 septembre 2019 - Nous avons le plaisir de vous annoncer qu'Emmanuelle Portugal, doctorante de la FSP inscrite à l'université de Versailles-Saint-Quentin soutiendra ses travaux le lundi 30 septembre 2019.

Sa thèse est intitulée "Des chartes aux registres. Les notaires et secrétaires royaux au milieu du XIVe siècle, étude sociale et documentaire".

 

.

Résumé :

Centrée sur le règne des trois premiers Valois (1328-1380), cette thèse a pour objectif d’étudier la construction, le fonctionnement et les pratiques du groupe social formé par les notaires et secrétaires exerçant à la chancellerie royale française. Elle se fonde pour cela sur l’examen combiné de leurs pratiques scripturales et de leurs parcours. Ce travail s’appuie sur l’étude de l’intégralité des registres de chancellerie de Philippe VI, Jean le Bon et Charles V. Sujets d’une archéologie textuelle, ces documents sont considérés comme des unités de sens composées de plusieurs strates d’actions humaines s’échelonnant de leur création au XIXe siècle. Une étude comparative avec les registres du Parlement civil contemporains est menée dans le but de déterminer s’il existe, au sein de l’administration royale, un ou plusieurs arts du registre. Les mentions extra sigillum, la signature et les sceaux personnels de plusieurs notaires et secrétaires sont également analysées. Ces marqueurs personnels nous donnent accès tant à des pratiques administratives qu’à l’expression d’une individualité. En pleine expansion sous les trois premiers Valois, l’ornementation des chartes et des registres est également l’objet d’une étude. Pratique connexes aux deux genres documentaires, elle développe une rhétorique visuelle dans le temps long. Les parcours d’une vingtaine de notaires et secrétaires royaux sont enfin appréhendés afin de mettre en évidence les caractéristiques et points de cohésion de ce groupe professionnel devenu communauté confraternelle suite à la création de leur confrérie en mars 1351.

Composition du jury :

Pierre Chastang, Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, Directeur de thèse

Ghislain Brunel, Archives nationales, Co-directeur de thèse

Elisabeth Lalou, Université de Rouen, Rapporteur

Valérie Theis, Ecole normale supérieure (Ulm), Rapporteur

Catherine Kikuchi, Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, Examinateur

Patrick Boucheron, Collège de France, Examinateur

Savez-vous que votre navigateur est obsolète ?

Pour naviguer de la manière la plus satisfaisante sur notre site Web, nous vous recommandons de procéder à une mise à jour de votre navigateur. Mettre à jour mon navigateur

×