Doctorante

Jessica Auber – Le Saux

Contact
jessica.auber-lesaux@culture.gouv.fr
Doctorante en optique et photonique en spécialité holographie et interférométrie, Jessica Auber-Le Saux travaille sur l’étude et le développement d’un nouveau capteur interférométrique non destructif , capable d'enregistrer des déformations de panneaux de bois peints en temps réel.


Jessica a effectué ses deux premières années d’étude supérieure à l’Université Toulouse III. Elle a ensuite intégré l’Institut d’Optique Graduate School, école d’ingénieur spécialisé en optique et photonique. Pour la dernière année de master, elle a effectué un double diplôme avec l’Université Paris Saclay intitulé Master 2 Nanosciences parcours Nanotechnologies et Nanodispositifs. Pour son stage de fin d’étude, Jessica a travaillé sur une combinaison LIBS et photoacoustique sous la direction du C2RMF et du laboratoire SATIE de l’UCP. Après ces études, elle a intégré une société de prestation et a travaillé pendant plus d’une année en tant qu’ingénieure en informatique sur le développement d’une interface homme-machine. Depuis mai 2019, elle débutée sa thèse  de doctorat sous la tutelle du C2RMF, le laboratoire SATIE et le laboratoire grec FORTH sur le « Développement d’un nouveau senseur holographique de conservation préventive des œuvres d’art par surveillance directe des surfaces ». Cela signifie qu’un nouveau capteur devrait voir le jour dans le but d’aider les conservateurs à identifier quelles sont les œuvres sont susceptibles de rencontrer des problème de conservation avant même qu’un signe visible apparaisse.

Recherches

01
Thèse
2019

Ce projet de doctorat prévoit d'étudier et de développer un nouveau capteur interférométrique non destructif, sans contact, capable d'enregistrer des déformations de panneaux de bois peints en temps réel.

Autres Chercheurs

Doctorant

Amélie Fagnou

Doctorante au Centre d'histoire culturelle des sociétés contemporaines (UVSQ, Paris-Saclay), spécialisée dans l’histoire du théâtre et des spectacles au XIXe siècle.

En savoir plus

Doctorante

Marion Alter

Marion Alter est ingénieure chimiste et travaille actuellement sur l’altération de pigments de peinture verts à base de cuivre dans le cadre d’une thèse Patrima.

En savoir plus

Ingénieur de recherche

Jacques Cuisin

Jacques Cuisin est Délégué à la conservation/restauration (2018) au MNHN où il est rentré comme agent technique pour les collections de mammifères (1990).

En savoir plus
Savez-vous que votre navigateur est obsolète ?

Pour naviguer de la manière la plus satisfaisante sur notre site Web, nous vous recommandons de procéder à une mise à jour de votre navigateur. Mettre à jour mon navigateur

×