Recherche CODicologique EXpérimentale (CODEX)

Le codex Borbonicus, conservé à l’Assemblée tl_files/patrima/projets/images/These Codex.JPGNationale, est considéré comme le plus important des manuscrits  «précortésiens» connus, par sa taille (0,4 x 14 m) et par la qualité de ses illustrations et n’a jamais été analysé du point de vue de ses constituants. Ce projet vise à apporter une meilleure connaissance codicologique et de comprendre son mode de production par l’identification des matériaux constitutifs, la structure et les tracés, et enfin de proposer des stratégies de conservation et de restauration adaptées. Elle implique d’une part l’utilisation d’instruments portables d’analyse non destructive : imagerie spectroscopique hyperspectrale associée à divers instruments portables (FORS, FTIR, NIR, FRX, uDRX) dont ceux introduits avec l'EquipEx Patrimex et, d’autre part l’élaboration d’une base de données pour les matériaux constitutifs. A cette caractérisation des constituants, viendront s’ajouter des outils informatiques pour l’analyse iconographique, présentés dans un projet de recherche adossé à cette recherche doctorale destiné à aider le chercheur à révéler rapidement et systématiquement des motifs, des formes ou des traces dissimulés ou dispersés dans la masse des informations récoltées. Ainsi, les outils actuels issus du Traitement d’image (restauration, segmentation, reconnaissance de forme et de texture, extraction de points et de formes caractéristiques) se présentent comme des approches particulièrement adaptées au contexte de l’étude de la masse d’information contenue à la fois dans le visible, et dans les différentes longueurs d’onde caractéristiques de la caméra d’acquisition. Les informations recueillies permettront de répondre à des questions essentielles formulées par les historiens et restées, à ce jour, sans réponse. La méthodologie que nous nous proposons de développer et d’évaluer, a pour vocation d’être appliquée à d’autres manuscrits rares et précieux (autres codex, les vélins royaux de la bibliothèque du Mnhn par exemple) qui ne peuvent être déplacés.

 

Détails d'organisation

Doctorant: Fabien Pottier (CRC)

Directeurs de thèse : Fabrice Goubard (UCP/LPPI) et Bertrand Lavédrine (CRC)

Cette thèse bénéficie d'un cofinancement de l'Assemblée nationale.