Doctorante

Clea Hance

Diplômée des Universités de droit de la Sorbonne et Stanford (Etats-Unis), Clea Hance poursuit un doctorat sur les enjeux juridiques de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel.
Clea Hance est diplômée de l’Université Sorbonne en Droit international (Master 1) et Droit comparé (Master 2) ainsi que de l’Université de Stanford Law School aux Etats-Unis avec un Master en « droit et société ». Depuis toujours intéressée par l’art, elle a complété son parcours universitaire par des expériences dans le monde culturel, notamment dans les départements d’art contemporain et nouveaux média du Centre Pompidou à Paris, et au département d’art contemporain du musée d’art de la Nouvelle Orléans aux Etats-Unis. Elle a aussi pu effectuer un stage de recherche auprès du Cabinet Neuer, spécialisé dans les enjeux de droit de l’art et officiant comme conseiller juridique pour le Comité International des Musée (ICOM). Afin d’élargir ses perspectives, Clea Hance a habité en Iran. Cette expérience lui a ouvert des collaborations avec l’Université d’art d’Ispahan, notamment autour des enjeux de préservation du patrimoine artisanal iranien. Depuis 2016, elle a entamé une thèse de doctorat dirigée par Christian Delporte et Marie Cornu. Cette thèse est l’occasion de fédérer ses différents intérêts à la croisée du droit, de l’art et de la diversité culturelle, autour des enjeux de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel.

Recherches

01
Thèse
2016

Ce projet de thèse analyse l’adaptation du droit contemporain du patrimoine à la prise en compte du patrimoine culturel immatériel, et notamment la mise en œuvre d’un droit de participation des détenteurs à leur vie culturelle.

Autres Chercheurs

Professeure des universités

Emmanuelle Champs (de)

Emmanuelle de Champs s’intéresse aux pratiques collaboratives dans le champ des humanités numériques. Sa recherche porte sur l’histoire intellectuelle de la Grande-Bretagne (XVIIIe-XIXe siècles).

En savoir plus

Doctorante

Anaïs Blesbois

Doctorante en histoire médiévale, agrégée d'histoire, Anaïs Blesbois privilégie une approche interdisciplinaire de ses objets d'étude attentive à la matérialité des documents et à leurs complémentarités.

En savoir plus

Chercheur

Natalia La Valle

Natalia La Valle est sociolinguiste, associée au Printemps-UVSQ ; elle étudie les pratiques sociales en se focalisant sur leurs dimensions interactionnelles et matérielles.

En savoir plus
Savez-vous que votre navigateur est obsolète ?

Pour naviguer de la manière la plus satisfaisante sur notre site Web, nous vous recommandons de procéder à une mise à jour de votre navigateur. Mettre à jour mon navigateur

×