Doctorante

Ariane Théveniaud

Contact
ariane.theveniaud@gmail.com
Ariane Théveniaud est conservatrice-restauratrice. Elle mène une thèse sur la restauration des instruments de musique non-occidentaux dans les musées européens.
Après une licence en Histoire de l’Art et Archéologie, Ariane Théveniaud intègre l’Institut National du Patrimoine en spécialité mobilier en 2013. Ses différents stages et son mémoire de fin d’études, dédié à la conservation-restauration d’une vièle à pique kamanche conservée au sein des collections du Musée de la musique (Cité de la musique – Philharmonie de Paris), l’ont menée à porter ses recherches sur la restauration des objets à forte valeur fonctionnelle. Après avoir travaillé trois ans au sein de l’atelier de restauration du Musée National de la Marine, Ariane Théveniaud obtient un contrat doctoral avec le soutien de la Fondation des Sciences du Patrimoine. Sa thèse a pour objectif d’étudier et d’interroger la prise en compte de la valeur fonctionnelle des instruments de musique non-occidentaux lors de l’intervention de conservation-restauration, de la seconde moitié du XIXe siècle à nos jours. Ce travail de recherche est fondé sur l’étude des pratiques à travers l’analyse d’un corpus de luths conservés au sein du Musée de la musique (Cité de la Musique – Philharmonie de Paris), du musée du quai Branly – Jacques Chirac et du Musée des Instruments de Musique de Bruxelles.



Normal
0

21

false
false
false

FR
JA
X-NONE





/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name:"Tableau Normal";
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-parent:"";
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin-top:0cm;
mso-para-margin-right:0cm;
mso-para-margin-bottom:8.0pt;
mso-para-margin-left:0cm;
line-height:107%;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:11.0pt;
font-family:"Calibri",sans-serif;
mso-ascii-font-family:Calibri;
mso-ascii-theme-font:minor-latin;
mso-hansi-font-family:Calibri;
mso-hansi-theme-font:minor-latin;
mso-bidi-font-family:"Times New Roman";
mso-bidi-theme-font:minor-bidi;
mso-fareast-language:EN-US;}

Recherches

01
Thèse
2021

Le projet RICH.DATA étend les travaux du « projet Richelieu », pour proposer une modélisation conceptuelle liant les données hétérogènes mobilisées par une histoire urbanistique complexe du « quartier Richelieu ».

Autres Chercheurs

Doctorant

Loïc Forma

Loïc est doctorant en sciences de l’ingénieur, spécialité acoustique vibratoire. Son sujet de recherche porte sur la préservation des objets du patrimoine des vibrations.

En savoir plus

Postdoctorante

Mathilde Tiennot

Mathilde Tiennot étudie le comportement physico-mécanique des matériaux du patrimoine, et les mécanismes d’altération et de fissuration qu’ils subissent.

En savoir plus

Postdoctorante

Ève Givois

Chercheuse en histoire contemporaine et sciences de l’information et de la communication, Ève Givois travaille sur l’histoire des médias audiovisuels et leurs archives.

En savoir plus
Savez-vous que votre navigateur est obsolète ?

Pour naviguer de la manière la plus satisfaisante sur notre site Web, nous vous recommandons de procéder à une mise à jour de votre navigateur. Mettre à jour mon navigateur

×