Intérêts sociétaux et valorisation

Les résultats de ce travail seront valorisés dans le cadre d’articles scientifiques, de colloques et conférences en français, espagnol et anglais.

Ils seront également valorisés auprès des responsables des collections ou les restaurateurs confrontés à ce type de patrimoine par le biais du partage d’un vade-mecum à l’usage des chargés de collections.

 

Une possible exposition, où serait présentée l’importance de ce type de patrimoine culturel, en mettant en valeur les domaines de recherches développés dans ce projet de thèse est aussi envisagée. Il est aussi envisagé une possible réactivation d’un système technologique de production de ces impressions, en remettant en fonctionnement des appareils de télétransmission et de réception, aujourd’hui obsolètes, pour obtenir en direct une image télétransmise.

Intérêts sociétaux et valorisation

L’objectif final de cet outil étant le suivi d’altérations potentielles, la deuxième étape du projet est de garantir une superposition des informations spectrales (physico-chimique) dans l’espace 3D reconstitué pour permettre une comparaison des mesures obtenues au fur et à mesure du suivi dans le temps.

Il deviendra alors possible d’assurer des mesures récurrentes à chaque saison et sur la durée de la thèse afin de suivre l’évolution des objets et des matériaux qui les composent sur du long terme. Cette étape finale a pour objectif de valider le concept et d’effectuer une première mise en corrélation des données acquises avec celles obtenues en temps réel par les différents capteurs utilisés dans EPICO.

Intérêts sociétaux et valorisation

L’objectif pour le laboratoire Epitopos est de proposer des plans de suivis et de prévention avec le site sujet de la recherche.

Intérêts sociétaux et valorisation

Plusieurs axes de diffusion et de valorisation sont envisagés.

Il pourrait notamment s’agir de la participation à un colloque organisé ou co-organisé par l’Institut des sciences sociales du politique, le Laboratoire centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines et l’Institut national du patrimoine et de la rédaction d’une publication scientifique.

Une autre des opérations de diffusion qui pourrait être réalisée serait un séjour de recherche au sein du Centre international d’études pour la conservation et la restauration des biens culturels (ICCROM) à Rome. Ce séjour permettrait d’approfondir la méthodologie développée par l’ICCROM relativement à l’étude des différentes formes de réparation et en particulier, la reconstruction et la restauration.

Intérêts sociétaux et valorisation

Les résultats de ce travail seront valorisés dans le cadre d’articles scientifiques, de conférences. Ils seront également valorisés auprès des musées concernés par cette recherche et notamment auprès du musée de préhistoire des gorges du Verdon avec lequel une collaboration est engagée dans le cadre de l’ANR SCHEMA (dir. C. Defrasne).

Les résultats pourront ainsi être intégrés dans le prochain parcours muséal.

Intérêts sociétaux et valorisation

Les questionnements portés par le projet s’insèrent pleinement dans un changement paradigmatique pluridisciplinaire de l’approche en histoire de l’art. Incluant des données et des méthodologies de plusieurs champs disciplinaires, la finalité du projet est de proposer des communications scientifiques mettant en avant les collections du musée du Louvre et du musée de Cluny, à travers leur frontière commune au croisement des disciplines.

Il fera également parti des réflexions posées par le programme ESPADON, alliant les sciences du numérique et les sciences du patrimoine dans l’identification d’une donnée élémentaire de connaissance.

Intérêts sociétaux et valorisation

Les travaux menés au cours de ce projet ont déjà donné lieu à des communications orales au cours de congrès internationaux (InArt, Paris 2022 et InterNoise, Glasgow 2022) et nationaux (Journées Jeunes Chercheurs en Acoustique, vibration et Bruit 2021 et 2022, Congrès Français d’Acoustique 2022). Un billet d’introduction à la problématique des vibrations dans le domaine patrimonial a été publié sur les carnets de recherches de l’Institut National du Patrimoine (https://inp.hypotheses.org/2516), et un article a été soumis au numéro spécial de l’European Physical Journal Plus consacré à la conférence InArt.

Dans un futur proche, les travaux doivent conduire à une preuve de concept en conditions réelles.

Intérêts sociétaux et valorisation

Le premier enjeu de ces travaux est de valoriser un patrimoine littéraire méconnu, pouvant donner lieu à des éditions à destination de publics universitaires et scolaires.

Le projet donnera ensuite lieu à des publications scientifiques, mettant en avant les collections de la BnF. Ces travaux seront présentés dans le cadre de sociétés nationales et internationales, comme le colloque de la SIEFAR, ou celui de la NASSCFL.

Il fera notamment l’objet d’une réalisation d’outils et de corpus utiles à d’autres chercheurs. La constitution d’une base de données numérique sur le théâtre féminin est envisagée, ainsi que l’actualisation du catalogue de la BnF, et la contribution aux données concernant les « femmes de lettres » recensées par la BnF.

Intérêts sociétaux et valorisation

Ce projet donnera lieu à des publications scientifiques, sous forme d’articles ou d’interventions dans des colloques ou journées d’études. Notamment est envisagé Sociologie du travail mais aussi des revues plus spécialisées comme Zilsel, qui s’intéresse à la sociologie des savoirs. En effet, une partie du travail portera sur la formation des archivistes, et donc sur l’archivistique en tant que discipline scientifique.

Sur ce même thème, une journée d’études aura lieu en juin 2023 à l’UVSQ, avec une présentation des travaux. L’objectif final de ce projet est de faire profiter les archivistes eux-mêmes des résultats, en publiant par exemple dans La Gazette des Archives. Dans cette optique, le doctorant s’est inscrit à l’Association des Archivistes Français.

Intérêts sociétaux et valorisation

Via le réseau de l’INP, les résultats du projet de recherche seront directement transmis aux actuels et futurs professionnels de la restauration. Par ailleurs, une diffusion scientifique classique est envisagée, à savoir un article de caractérisation physique multimodale, un article d’analyse sensorielle sont envisagés dans des revues à comité de lecture.

Savez-vous que votre navigateur est obsolète ?

Pour naviguer de la manière la plus satisfaisante sur notre site Web, nous vous recommandons de procéder à une mise à jour de votre navigateur. Mettre à jour mon navigateur

×