Doctorante

Emmanuelle Portugal

Contact
emmanuelle.portugal@gmail.com
Spécialisée en histoire médiévale, Emmanuelle Portugal mène des recherches centrées sur les pratiques de l’écrit à la chancellerie royale française au XIVe siècle.

Titulaire d’une Licence de Lettres Classiques et d’un Master recherche en Histoire médiévale, Emmanuelle Portugal fait partie des primo-doctorants de la Fondation des Sciences du Patrimoine. En octobre 2011, elle débute sa thèse intitulée « Des chartes aux registres, La culture des notaires-secrétaires royaux au milieu du XIVe siècle, Etude sociale et documentaire ». Ses travaux sont placés sous la direction conjointe de Pierre Chastang (Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines), Patrick Boucheron (Collège de France) et Ghislain Brunel (Archives nationales). Ils ont pour ambition d’éclairer de façon renouvelée les pratiques de l’écrit ayant cours à la chancellerie royale française sous le règne des trois premiers Valois (Philippe VI, Jean le Bon, Charles V) au travers de l’analyse couplée des registres de chancellerie et du parcours de quinzaine de notaires-secrétaires royaux. Ses recherches s’intéressent tout particulièrement aux mutations de l’administration royale ainsi qu’à la mise en place et à l’expansion d’une culture notariale, phénomènes que l’étude des écrits de la pratique rend perceptibles.


Elle bénéficie pour l’année universitaire 2018-2019 de la bourse Anna Caroppo attribuée par la Fondation du Collège de France.


Recherches

01
Thèse
2011

La thèse d’Emmanuelle Portugal a pour objectif d’approfondir et d’éclairer d’un jour nouveau l’histoire et le fonctionnement de la chancellerie royale française tout en s’intéressant à la mise en place d’une rhétorique de l’écrit royal dans sa dimension matérielle, historique et culturelle.

Autres Chercheurs

Conservatrice

Françoise Barbe

Françoise Barbe est conservateur en chef du patrimoine au département des Objets d’art du musée du Louvre, en charge des céramiques, verres et émaux de la Renaissance et de la première moitié du XVIIe siècle.

En savoir plus

Professeure des universités

Evanghélia Stead

Évanghélia Stead, Professeur de littérature comparée et de culture de l’imprimé à l’Université de Versailles-Saint-Quentin (UVSQ), membre senior de l’Institut Universitaire de France (promotion 2016).

En savoir plus

archiviste-paléographe

Marie-Adelaïde Nielen

Marie-Adélaïde Nielen, archiviste-paléographe, est conservateur en chef du patrimoine au Département du Moyen Âge et de l'Ancien régime des Archives nationales.

En savoir plus
Savez-vous que votre navigateur est obsolète ?

Pour naviguer de la manière la plus satisfaisante sur notre site Web, nous vous recommandons de procéder à une mise à jour de votre navigateur. Mettre à jour mon navigateur

×