Ingénieur de recherche

Pellizzi Eleonora

Contact
eleonora.pellizzi@bnf.fr
Eleonora Pellizzi est ingénieur de recherche au laboratoire scientifique de la BnF ; elle est spécialisée dans l’analyse et la caractérisation des matériaux synthétiques.




Normal
0

21

false
false
false

FR
JA
X-NONE





/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name:"Tableau Normal";
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-parent:"";
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin-top:0cm;
mso-para-margin-right:0cm;
mso-para-margin-bottom:8.0pt;
mso-para-margin-left:0cm;
line-height:107%;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:11.0pt;
font-family:"Calibri",sans-serif;
mso-ascii-font-family:Calibri;
mso-ascii-theme-font:minor-latin;
mso-hansi-font-family:Calibri;
mso-hansi-theme-font:minor-latin;
mso-bidi-font-family:"Times New Roman";
mso-bidi-theme-font:minor-bidi;
mso-fareast-language:EN-US;}

Après une formation universitaire en sciences appliquées au patrimoine à l’Université de Turin en Italie, elle obtient une bourse de recherche « jeune chercheur » financé par la Fondazione CRT de Turin qui lui permet de travailler en France au CRCC sur la conservation des documents contenant des encres ferrogalliques. Elle obtient ensuite un doctorat en Chimie Théorique Physique Analytique en 2012 à l’Université d’Evry Val d’Essonne financé dans le cadre du projet européen POPART. Son travail doctoral traite les problématiques de consolidation des mousses en polyuréthane ester dans les œuvres d’art moderne et contemporain.


Avant de rejoindre la BnF elle a travaillé comme post doctorante sur la dégradation des matériaux synthétiques au CEA Saclay et à l’ESPCI-ParisTech. Depuis 2016 elle intègre le laboratoire scientifique du Département de la conservation de la BnF ou elle s’occupe en particulier de l’identification et la conservation des matériaux organiques naturels


et synthétiques.


Elle donne des cours sur la dégradation des matériaux synthétiques et la chimie appliquée aux matériaux du patrimoine pour les élèves restaurateurs de l’INP et de l’école TALM-Tours.

Recherches

01
Post-Doctorat
2021

Ce projet a pour objectif de concevoir et mutualiser un outil de caractérisation des élastomères présents dans les collections par Pyrolyse couplée à la GC/MS.

Autres Chercheurs

Postdoctorante

Camille Piovesan

Camille Piovesan est docteur en chimie des polymères, spécialisée dans les traitements à base de polysiloxanes pour la conservation de documents d’archives et de bibliothèques.

En savoir plus

Doctorante

Marion Alter

Marion Alter est ingénieure chimiste et travaille actuellement sur l’altération de pigments de peinture verts à base de cuivre dans le cadre d’une thèse Patrima.

En savoir plus

Conservatrice

Françoise Barbe

Françoise Barbe est conservateur en chef du patrimoine au département des Objets d’art du musée du Louvre, en charge des céramiques, verres et émaux de la Renaissance et de la première moitié du XVIIe siècle.

En savoir plus
Savez-vous que votre navigateur est obsolète ?

Pour naviguer de la manière la plus satisfaisante sur notre site Web, nous vous recommandons de procéder à une mise à jour de votre navigateur. Mettre à jour mon navigateur

×