Sélection 2014

Durabilité de l’Interaction Mortier-Pierre dans le patrimoine architectural

Post-doctorant :

Paula Lopez-Arce

Porteur du projet :
Beatriz Menéndez (Université de Cergy-Pontoise)
Partenaires internes FSP :
Laboratoire GEC – UCP

LRMH

Laboratoire LM2CG - UCP
Ce projet s’intéressait à une thématique de grande importance dans les années à venir qui est le comportement des mortiers utilisés dans la restauration du patrimoine bâti en fonction du support (pierre) sur lequel il se trouve.
L’étude a débuté par une recherche bibliographique exhaustive sur les différents mortiers de restauration existants sur le marché. Un rapport a été rédigé avec une compilation de données sur les types différents de mortiers sur la base de leurs compositions, leurs propriétés parfois mentionnées dans leurs fiches techniques respectives.
Par la suite, nous avons recherché des monuments parisiens où ces mortiers ont été utilisés. Les recherches ont permis d’identifier trois bâtiments sur lesquels trois des mortiers les plus utilisés en restauration ont été appliqués sur la même pierre et à des époques similaires. La pierre correspond au calcaire d’Euville, utilisé principalement dans les soubassements des édifices et donc d’accès facile. Les édifices sont Le Grand Palais où le mortier Lithomex a été utilisé, le Palais de la Découverte dont une partie des sculptures a été restaurée avec Artopierre et le bâtiment de la Préfecture de Police restauré, en grande partie, avec le mortier Altar. Dans tous les cas les campagnes de restauration ont eu lieu entre 2008 et 2010.
Une fois ce choix réalisé, nous avons commencé le travail de caractérisation de l’état de conservation des mortiers « in situ » en favorisant la mise en œuvre de techniques non destructives. La prise de données sur la zone retenue du Palais de la Découverte a été plus problématique du fait de la morphologie moins régulière de la zone étudiée. Dans les autres édifices, nous avons choisi des endroits où il était possible de prendre des mesures tant dans la pierre que dans le mortier.
Les travaux en laboratoire ont commencé avec la caractérisation physico-chimique des matériaux, pierre et mortiers. Par la suite nous avons déterminé la compatibilité et la durabilité des couples pierre/mortier.

Intérêts sociétaux et valorisation

Les résultats de ce projet d’un an ont été publiés dans deux abstract de congrès internationaux ; deux articles dans des journaux internationaux et un article dans les actes d’un congrès international.

Nos membres

Actualités

Savez-vous que votre navigateur est obsolète ?

Pour naviguer de la manière la plus satisfaisante sur notre site Web, nous vous recommandons de procéder à une mise à jour de votre navigateur. Mettre à jour mon navigateur

×