Sélection 2018

INTEGRALE

Post-doctorante :

Corinna Koch-Dandolo

Porteur du projet :
Vincent Detalle (C2RMF)

David Giovannacci (LRMH)
Partenaires externes FSP :
Équipe PCMTH (Chimie Paris)
L’objectif de ce travail est d’intégrer et de développer les méthodes de traitement de données homogènes de deux techniques l’imagerie Thz et la Tomographie optique cohérente pour permettre une intégration multi-échelle.
L’étude des matériaux du patrimoine, tant dans le domaine de l’histoire des techniques que sans celui de la conservation-restauration, nécessite de développer des techniques d’investigation adaptées et non invasives. Pendant longtemps seul le prélèvement et l’étude d’une section polie permettait d’obtenir une information en 3 dimensions d’un matériau multicouches. Cette information est de première importance car elle permet de connaitre l’épaisseur des couches de vernis ou de peinture et leurs structures, la nature des matériaux qui les composent. Des techniques émergentes permettent aujourd’hui de visualiser et de mesurer les différentes strates des matériaux des ouvres, notamment, les épaisseurs de vernis, les couches de peintures ou des sous-couches grâce à la réflexion différenciée en temps de l’onde THz (mm) émise ou l’OCT (μm).
L’objectif de ce travail réalisé dans le cadre d’un projet post-doctoral est d’intégrer et de développer les méthodes de traitement de données homogènes des deux techniques et une intégration multi-échelle des informations hétérogènes recueillies afin de permettre une représentation unique dans un même espace des données.
Les recherches développées dans le cadre de ces travaux permettront de décrire les systèmes stratigraphiques de façon complète avec une résolution adaptée pour des applications testées dans un premier temps tel que l’étude des panneaux de bois peints et les stucs polychromes.

Intérêts sociétaux et valorisation

Les outils créés dans le cadre de ce travail de recherche seront directement mis à la disposition de la communauté du patrimoine au travers de son intégration dans l’Equipex Patrimex. Il pourra ainsi être valorisé dans le cadre du futur ERIHS.

D’autre part, la généralisation de la procédure et des méthodes de traitement et de représentation pourra être valorisé par leurs adaptations à d’autres techniques de tomographies de type radar géophysique haute résolution. Extension des domaines d’application en termes de matériaux du patrimoine et des biens culturels. Les résultats obtenus seront mis en lumière tout d’abord au travers de la participation à des congrès nationaux et internationaux. Une formation vers les praticiens de la conservation sera réalisée.

Nos membres

Actualités

Savez-vous que votre navigateur est obsolète ?

Pour naviguer de la manière la plus satisfaisante sur notre site Web, nous vous recommandons de procéder à une mise à jour de votre navigateur. Mettre à jour mon navigateur

×