Sélection 2017

“On a ri comme au Palais-Royal” : panorama archivistique d’un temple du rire parisien au temps de l’industrialisation des spectacles (1858-1906)

Doctorante :
Amélie Fagnou
Partenaires membres de la FSP :
Jean-Claude Yon (UVSQ-CHCSC)

Bibliothèque nationale de France (Département des Arts du spectacle)

 

 
Cette étude retrace l'histoire du théâtre du Palais-Royal, de 1858 à 1906, à travers l’exploitation et la mise en valeur d’un fonds d’archives dédié conservé au Département des Arts du spectacle de la BnF.
En 1925, la Bibliothèque nationale de France acquiert la collection du banquier Auguste Rondel (1858-1936), consacrée au Théâtre et aux Arts du spectacle. Textes de pièces, programmes, affiches ou encore recueils factices d'articles de presse sont autant de témoins, accumulés durant toute une vie, de l'étendue et de la diversité de ce fonds. Celui-ci recèle, en effet, une quantité de sources inestimables pour les chercheurs dont l'un des exemples les plus remarquables est sans nul doute la section dédiée au théâtre du Palais-Royal. Cet ensemble d'archives est composé de documents très variés couvrant tout le XIXe siècle, du rachat du théâtre en 1831 par Joseph Contat-Desfontaines dit "Dormeuil" jusqu'à la fin de la direction de Maurice Charlot en 1906.

En 1858, après 27 années passées à la tête de l'institution, Dormeuil cède la place à son fils, Léon, qui s'attache alors à poursuivre l'œuvre de son prédécesseur. Répertoire comique assumé, longévité des directions, actionnariat, résistance face à l'avant-garde théâtrale, recours à des auteurs et compositeurs à succès ainsi qu'à des artistes de renommée : tels sont les ingrédients d'une "formule" qui marche et qui a permis de conforter le théâtre du Palais-Royal dans sa position de haut lieu parisien du loisir et du délassement jusqu'au début du XXe siècle.Cette étude se propose d'analyser comment l'héritage de Joseph Dormeuil a été exploité par ses successeurs et de retracer ainsi l'histoire d'un des temples du rire parisien au prisme de l'industrialisation des spectacles.

Intérêts sociétaux et valorisation

Ce travail de thèse a pour but d’étudier l’histoire du théâtre du Palais-Royal à travers la mise en valeur d’un fonds n’ayant pas d’équivalent en matière d’archives pour un théâtre du XIXe siècle et ne restant que peu exploré à ce jour.

Il s’inscrit aussi plus largement dans une optique de patrimonialisation et de transmission des connaissances puisqu’il permettra l’ouverture du fonds aux chercheurs en sciences humaines et sociales grâce à la production d’un outillage numérique spécifique (catalogue et instruments de recherche) et la mise en œuvre d’une campagne de numérisation et de diffusion des documents sur le web. Des expositions pourront également les faire connaître d’un public scientifique ou non-initié.

Nos membres

Actualités

Savez-vous que votre navigateur est obsolète ?

Pour naviguer de la manière la plus satisfaisante sur notre site Web, nous vous recommandons de procéder à une mise à jour de votre navigateur. Mettre à jour mon navigateur

×