Doctorante

Camille Causse

Contact
cam.causse@gmail.com
Archiviste de formation et musicienne, Camille Causse mène actuellement une thèse en histoire de la lutherie.

Titulaire d’une licence en histoire de l’art obtenue à l’Université Paris I Sorbonne, elle obtient un Master 1 d’histoire médiévale et un Master 2 Métiers de la culture – Archives (Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, 2010-2012). Après quelques années d’expériences en tant qu’archiviste au sein du privé, elle se lance en freelance et se spécialise dans le traitement et la valorisation des archives historiques. En octobre 2016, elle a débuté une thèse intitulée « L’atelier de lutherie parisien : de l’archive à l’instrument (fin XVIIe s.-début XXe s). Étude historique et patrimoniale du fonds Gand & Bernardel (ARCH-LUTH) », menée en cotutelle entre l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines et la Cité de la Musique – Philharmonie de Paris. Ce projet d’histoire culturelle a pour but d’ancrer la facture instrumentale dans la réalité économique et sociale d’un atelier à travers l’étude de son fonds d’archives. En activité pendant plus de 120 ans, cet atelier est un témoin incontournable du développement de la vie musicale et culturelle parisienne durant les XIXe et XXe siècles.

Recherches

01
Thèse
2016

Fondé par « le Stradivarius français » et en activité pendant plus de 120 ans, l’atelier Gand et Bernardel est un sujet incontournable pour l’histoire de la facture instrumentale des XIXe et XXe siècles.

Autres Chercheurs

Doctorante

Laura Bontemps

Laura Bontemps est conservatrice-restauratrice spécialisée du patrimoine sculpté. Son travail porte sur le monitoring de sites archéologiques via la photomodélisation par les photographies argentiques

En savoir plus

Conservatrice

Violaine Jeammet

Conservatrice en chef du Patrimoine au département des Antiquités grecques, étrusques et romaines du Musée du Louvre et membre de l’équipe CNRS Halma- UMR-8164 (CNRS, univ. Lille, MC).

En savoir plus

Doctorante

Jessica Auber - Le Saux

Doctorante en optique et photonique en spécialité holographie et interférométrie, Jessica Auber-Le Saux travaille sur l’étude et le développement d’un nouveau capteur interférométrique non destructif , capable d'enregistrer des déformations de panneaux de bois peints en temps réel.

En savoir plus
Savez-vous que votre navigateur est obsolète ?

Pour naviguer de la manière la plus satisfaisante sur notre site Web, nous vous recommandons de procéder à une mise à jour de votre navigateur. Mettre à jour mon navigateur

×