Conservatrice

Françoise Barbe

Contact
francoise.barbe@louvre.fr
Françoise Barbe est conservateur en chef du patrimoine au département des Objets d’art du musée du Louvre, en charge des céramiques, verres et émaux de la Renaissance et de la première moitié du XVIIe siècle.

En poste au Petit Palais, Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris depuis 1998, Françoise Barbe rejoint le département des Objets d’art du Louvre en 2008. Elle participe à plusieurs expositions consacrées aux émaux peints de Limoges (La Rencontre des Héros 2002) et à la majolique (Forme e diverse pitture della maiolica italiana 2006 ; Majolique. La faïence au temps des Humanistes 2011 ; Un rêve d’Italie, la collection du marquis Campana 2018). Elle publie en 2016 l’ouvrage Majolique. L’âge d’or de de la faïence italienne au XVIe siècle aux éditions Citadelles & Mazenod. En 2018, elle est codirectrice des deux volumes Les cuivres émaillés dits vénitiens de la Renaissance italienne (Actes du colloque et Corpus des œuvres en collections publiques et privées). Elle poursuit ses recherches sur l’importante collection de majoliques conservées au département des Objets d’art du musée du Louvre et coordonne plusieurs projets de recherche : Cristallo (Verres émaillés vénitiens de la Renaissance) et Figulines (Céramiques de Bernard Palissy et post-palisséennes : technique de moulage et identification naturaliste).


 

Recherches

01
Post-Doctorat
2014

Consacré aux verres émaillés vénitiens de la Renaissance, le projet de recherche Cristallo entend proposer et valider les résultats croisés de l’histoire de l’art et de la science.

02
Thèse
2015

Consacré aux céramiques à décor moulé post-palisséennes, le projet de recherche favorise une approche interdisciplinaire pour aider à l’identification d’ateliers de production.

Autres Chercheurs

Postdoctorant

Kilian Laclavetine

Docteur en physique appliquée au patrimoine, spécialisé dans l’identification des matériaux anciens via l’application de techniques d’imagerie scientifique et spectroscopiques.

En savoir plus

Postdoctorante

Manon Castelle

Archéomètre et archéo-métallurgiste, Manon Castelle est spécialiste des questions liées à la mise en forme des objets en alliages cuivreux du patrimoine culturel.

En savoir plus

Doctorante

Marion Alter

Marion Alter est ingénieure chimiste et travaille actuellement sur l’altération de pigments de peinture verts à base de cuivre dans le cadre d’une thèse Patrima.

En savoir plus
Savez-vous que votre navigateur est obsolète ?

Pour naviguer de la manière la plus satisfaisante sur notre site Web, nous vous recommandons de procéder à une mise à jour de votre navigateur. Mettre à jour mon navigateur

×