Doctorant

Martin Vigroux

Contact
martin.vigroux@u-cergy.fr
Martin Vigroux est un ingénieur en Génie Civil (ENS Cachan et UCP), actuellement doctorant au sein du laboratoire L2MGC, travaillant sur le comportement thermo-hydro-mécanique des matériaux de construction.

Martin Vigroux est diplômé d’une Licence (L3) en Génie Civil de l’Université de Cergy-Pontoise en 2013. Il obtient ensuite un Master d’Ingénierie (M2) en Génie Civil (2015), toujours à l’UCP, en réalisant notamment une année universitaire au sein de la Queen’s University Belfast en Irlande du Nord (2015). Souhaitant s’orienter vers la recherche scientifique, il décroche un second Master à vocation recherche (M2R), spécialisé dans les matériaux de construction, à l’Ecole Normale Supérieure de Cachan (ENS Cachan) (2016). Au cours de ses études, Martin Vigroux a travaillé sur différentes problématiques liées aux matériaux de construction (béton, mortier, pierres). Ainsi, il s’intéresse à des thématiques de développement et d’optimisation de bétons fibrés à très hautes performances lors d’un stage au Center for Built Environnemental, Queen’s University Belfast en 2015. Par ailleurs, en 2016, au sein du LMT Cachan, Martin Vigroux s’investit dans des travaux visant à réduire les émissions de CO2 dans l’utilisation des matériaux cimentaires, en travaillant notamment sur des formulations à faible impact environnemental. Il démarre en Octobre 2016 une thèse de doctorat, au sein du L2MGC, traitant de l’endommagement des pierres de construction, soumises à des sollicitations thermo-hydro-mécanique sévères (gel-dégel et hautes températures).

Recherches

01
Thèse
2016

L’objectif de ces travaux est d’approfondir la compréhension des mécanismes de dégradation des pierres de construction vis-à-vis de sollicitations thermiques sévères à travers des cycles de gel/dégel mais aussi à hautes températures.

Autres Chercheurs

Doctorant

Nathan Ferrandin-Schoffel

Docteur en chimie, Nathan Ferrandin-Schoffel a mené des recherches approfondies sur la désacidification et le renforcement mécanique des documents patrimoniaux sur papier.

En savoir plus

Doctorante

Emma Gillet

Ingénieure optique de formation, Emma Gillet effectue actuellement une thèse sur la perception et l’objectivation multimodale d’une intervention en restauration-conservation.

En savoir plus

Doctorante

Clara Hairie

Diplômée d’un master en environnement et matériaux du Patrimoine, Clara Hairie travaille sur la dégradation de collections de micropaléontologie du Muséum d’Histoire Naturelle.

En savoir plus
Savez-vous que votre navigateur est obsolète ?

Pour naviguer de la manière la plus satisfaisante sur notre site Web, nous vous recommandons de procéder à une mise à jour de votre navigateur. Mettre à jour mon navigateur

×