Sélection 2016

LuxOr : Couleur et technique des sarcophages à fond jaune de la 21e dynastie égyptienne : de l’origine des pigments à leur altération

Doctorant :
Lucile Brunel
Directeur de thèse :

Nancy Brodie-Linder (LCB - UCP)

Partenaires :
Sandrine Pagès-Camagna (C2RMF)

Hélène Guichard (Musée du Louvre Département des Antiquités Egyptiennes)

Maroussia Duranton (Inp)
Ce projet de thèse vise à identifier les techniques de mise en œuvre de cercueils à fond jaune afin de mettre en évidence un protocole artisanal et définir des ateliers de fabrication.
Le projet de recherche se veut être la continuité d'un travail amorcé depuis déjà quelques années sous le nom de « Vatican Coffin Project », et porte sur l'identification de techniques de mise en œuvre des cercueils égyptiens à fond jaune datés de la XXIe dynastie. L’étude matérielle d’objets des collections du Département des Antiquités Egyptiennes du Musée du Louvre est menée afin de mettre en évidence un protocole artisanal particulier, et de définir des ateliers de fabrication en lien avec des lignées familiales connues. Pour cela, deux axes d’études sont suivis en parallèle ; tous deux se révélant comme possibles marqueurs d’atelier de fabrication. Le premier concerne le développement méthodologique in-situ non-invasif et non-destructif dans le but de déterminer la position précise de l’orpiment, pigment jaune, dans la stratigraphie. Le second porte sur l’identification des recettes de fabrications des matériaux verts, qui se trouvent aujourd’hui comme étant totalement dégradés. Le travail en collaboration avec les partenaires européens du projet vise à mettre en place une méthodologie commune, afin de créer une base de données. Cela contribuera également à une politique de conservation des œuvres en contexte muséal, apportant ainsi une dimension indispensable pour cette thèse en science des matériaux.

Intérêts sociétaux et valorisation

Le projet a fait l’objet de plusieurs communications lors de colloques internationaux : à la Second Vatican Coffin Conference (Vatican – juin 2017), à l’ICOM-CC (Copenhague – Septembre 2017), au SAEMT (Le Caire – Novembre 2017), et à InArt (Parme – Mars 2018).

Deux nouvelles sont à venir, qui sont l’EMRS (Strasbourg – juin 2018), ainsi que le M&M (Baltimore – Août 2018). L’abstract présenté a été primé par le M&M Student Scholar Award, sponsorisé par la Microanalysis Society.

Des publications vont faire suite à certaines de ces communications. De plus, d’autres articles sont en cours de rédaction, dont une contribution au catalogue des cercueils de la XXIe dynastie du Musée du Louvre.
Aussi dans le cadre du Vatican Coffin Project des réunions sont organisées tous les 6 mois environ pour échanger dans le cadre du projet.

Nos partenaires

Actualités

Savez-vous que votre navigateur est obsolète ?

Pour naviguer de la manière la plus satisfaisante sur notre site Web, nous vous recommandons de procéder à une mise à jour de votre navigateur. Mettre à jour mon navigateur

×