Postdoctorant

Michele Bellotti

Contact
michele.bellotti@uvsq.fr
Chercheur post-doctorant au laboratoire DYPAC (UVSQ, Paris-Saclay), Michele Bellotti s’intéresse à la philologie et à l’histoire du livre (XVe-XVIe siècles).






Michele Bellotti est chercheur post-doctorant au laboratoire Dynamiques Patrimoniales et Culturelles (DYPAC) de l’Université de Versailles-Saint-Quentin (Paris-Saclay). Docteur en Études italiennes et romanes de la Sorbonne Nouvelle, il a soutenu en 2018 une thèse intitulée Un livre jamais paru ? Le manuscrit Riccardiano 2354 e l’héritage épistolaire de Giorgio Vasari. Agrégé d’italien et membre du Centre interuniversitaire de recherche sur la Renaissance italienne de Paris 3, il s’intéresse à la philologie et à l’histoire du livre, notamment les corpus de la première modernité (écrits d’artistes, héritages épistolaires, textes liés au savoir médical). Au sein du DYPAC et en partenariat avec l’École nationale des chartes-PSL, il est porteur du projet de recherche OPUSCOR-IT (Opuscules italiens des savoirs liés au corps, XVe-XVIe s.), lauréat de l'appel 2022 de la Fondation des sciences du patrimoine. Parmi ses dernières publications figure « Disparitions et résurgences dans la conservation des textes épistolaires : le cas des lettres de Giorgio Vasari à la Morgan Library de New York », in C. A. Girotto (éd.), L’écriture épistolaire entre Renaissance et Âge baroque. Pratiques, enjeux, pistes de recherche, Sarnico, Archilet, 2021, p. 259-73.

Recherches

01
Post-Doctorat
2022

OPUSCOR-IT est un projet à la croisée de la philologie, de l’histoire du livre et de l’histoire des sciences et a pour objet une production d’opuscules médico-scientifiques parus en Italie aux XVe-XVIe siècles. Initié en 2022 le projet a engagé une seconde tranche de travaux en octobre 2023.

Autres Chercheurs

Doctorant

Christophe Meslin

De formation initiale en histoire à l’université Paris I (DEA 1995), Christophe Meslin entame un doctorat en décembre 2012, après une « première » vie active, en particulier dans le secteur associatif.

En savoir plus

Doctorante

Marion Alter

Marion Alter est ingénieure chimiste et travaille actuellement sur l’altération de pigments de peinture verts à base de cuivre dans le cadre d’une thèse Patrima.

En savoir plus

Doctorant

Clément De Mecquenem

Titulaire, Chimie Analytique, Physique et Théorique, Clément mène des travaux de thèse dirigés par Victor Etgens et Ina Reiche. Depuis octobre 2021, il travaille sur l’altération du smalt et la reconstitution de l’aspect d’origine d’œuvres où il est altéré.

En savoir plus
Savez-vous que votre navigateur est obsolète ?

Pour naviguer de la manière la plus satisfaisante sur notre site Web, nous vous recommandons de procéder à une mise à jour de votre navigateur. Mettre à jour mon navigateur

×