Postdoctorante

Mathilde Tiennot

Contact
mathilde.tiennot@culture.gouv.fr
Mathilde Tiennot étudie le comportement physico-mécanique des matériaux du patrimoine, et les mécanismes d’altération et de fissuration qu’ils subissent.
Après un double-cursus en mécanique des matériaux et en histoire de l’art, Mathilde Tiennot prépare un doctorat au Laboratoire de Recherche des Monuments Historiques sur l’influence des minéraux argileux dans l’altération de la pierre monumentale (2014-2017).

Ses recherches postdoctorales s’attachent à étudier le comportement mécanique des peintures à l’huile. Un post-doctorat, mené au Rijksmuseum, a porté sur le développement d’un protocole de nanoindentation adapté à l’analyse des biens culturels, afin d’évaluer les propriétés mécaniques, et notamment le caractère viscoélastique des différentes couches picturales. De telles caractérisations participent à la compréhension des processus impliqués dans l’altération des peintures à l’huile, et particulièrement des mécanismes de fissuration et de délamination rencontrés.

Son projet actuel, soutenu par la Fondation des Sciences du Patrimoine, s’intéresse à l’impact de l’ajout de verre dans les couches picturales, évoqué dans les traités historiques et observé dans les échantillons, par évaluation des propriétés rhéologiques, chimiques, et optiques des peintures.



Recherches

01
Post-Doctorat
2020

L’impact de l’ajout de verre dans les couches picturales, évoqué dans les traités historiques et observé dans les échantillons est considéré en évaluant les paramètres rhéologiques, chimiques, et optiques des peintures.

Autres Chercheurs

Doctorant

Rony Barboux

Microbiologiste, ce jeune chercheur étudie la biodiversité fongique associée à la détérioration du bois et travaille au développement de traitements antifongiques innovants.

En savoir plus

Postdoctorant

Loïc Jeanson

Loïc Jeanson est chercheur post-doctoral à l'INHA. Ses travaux portent sur la modélisation du patrimoine culturel, au service de la documentation et de l'histoire.

En savoir plus

Doctorante

Alexandra Stoleru

Alexandra Stoleru travaille sur le développement d’outils de médiation technologique dédiés à la création de l’objet patrimonial augmenté au sein de l’EquipEx+ ESPADON.

En savoir plus
Savez-vous que votre navigateur est obsolète ?

Pour naviguer de la manière la plus satisfaisante sur notre site Web, nous vous recommandons de procéder à une mise à jour de votre navigateur. Mettre à jour mon navigateur

×